L’article « Ecolo monte au créneau contre le projet des Halles »1, publié le 12 février dernier semble avoir grandement indisposé le bourgmestre Cdh Francis Dejon, qui a considéré comme normal de pouvoir décider de projets uniquement en collège échevinal, organe fidèle et acquiesçant à son unique volonté , sans avis préalable du conseil communal. Il déclare ne plus pouvoir, de ce fait, travailler avec l’opposition, vu qu’il n’y a plus aucun accord possible, en vertu du communiqué de presse précité – Pléonasme, M. Dejon ! L’opposition n’est de fait pas membre du collège. Vos allégations confirment à souhait que seul votre avis vous importe, évidence dont nous n’avons jamais douté ; à ce sujet, les commerçants de Stockay ont cependant également fait part de leurs intentions, via la presse écrite. Nous veillerons à les assister en ce sens.

En ce qui concerne l’implantation du projet dont question ci-dessus, il s’avérerait par ailleurs, que M. Dejon se soit inquiété à deux reprises, auprès d’un riverain propriétaire d’un terrain, quant à la possibilité qu’aurait le promoteur de pouvoir acquérir ce fond.

La gestion communale actuelle par la majorité Cdh-MR laisse encore apparaître les importantes lacunes suivantes :

* Absence d’un projet concret de réhabilitation, de gestion et d’exploitation de « l’Union » 

Francis Dejon limite son intention à « vouloir reproduire ce qu’elle a été auparavant ». Le bourgmestre se cantonne ainsi, sans surprise dans l’attitude réactionnaire qui est la sienne, sans avoir vraisemblablement perçu l’évolution et la modification des paramètres locaux. Il gère cependant la commune depuis dix-huit ans et se déclare d’ailleurs fatigué (un signe?).

* Aucune mesure déterminante n’a été concrétisée en vue d’améliorer la mobilité durant les trois mandats de l’actuelle majorité 

Ce problème a cependant été fortement souligné lors des premières consultations citoyennes à Stockay et La Mallieue.

* Rejet inconditionnel de la motion « Commune Hospitalière »3 proposée par la locale Écolo

Refus clair et net de vouloir entreprendre une démarche pédagogique concrète auprès de la population, afin de l’informer quant aux causes, conséquences et enjeux relatifs au flux migratoires ; absence totale de la majorité Cdh-MR d’afficher l’ouverture et l’ambition de vouloir instaurer un bien-être social et d’ainsi s’adapter avec clairvoyance à la réalité. A titre informatif, Liège, Huy, Hannut, Verviers adhèrent au projet

1 http://huy-waremme.lameuse.be/190544/article/2018-02-12/saint-georges-ecolo-monte-au-creneau-contre-le-projet-de-halles

2 http://www.lavenir.net/cnt/dmf20180221_01128633/les-commercants-se-mobilisent-pour-valoriser-stockay

3 https://www.communehospitaliere.be/

Share This

Share This

Share this post with your friends!