Les Verts n’ont pas à rougir !

Publié le vendredi 10 août 2012

La locale écolo de Saint-Georges mettait un point d’honneur à constituer une liste purement Ecolo. Nous sommes d’anciens et de nouveaux membres mais tous sommes fiers de notre couleur politique. Notre groupe avance à visage découvert, nul besoin d’un écran de fumée médiatique qui dissimule notre appartenance sous le prétexte d’une plus grande proximité citoyenne. Nous n’avons pas à « rougir » de notre parti.

A Saint-Georges, Christian Noiret et, ensuite, Anne Dessers ont montré qu’Ecolo fournit un travail d’opposition sérieux et constructif. Ces 6 années ont simplement démontré qu’un siège de conseiller sur 17 n’est pas suffisant pour être entendu.

Dans d’autres communes de l’arrondissement, les Ecolos ont montré qu’ils pouvaient mener à bien les projets d’une commune.

A Amay, la majorité a été à l’initiative de diverses actions qui ont permis de développer les solidarités pour répondre aux besoins des habitants. Ainsi, par exemple, une personne de l’administration, en collaboration avec le conseil des aînés, a recensé l’ensemble des personnes âgées pour leur permettre d’être aidées (par des bénévoles, les comités de quartier ou le cas échéant les services communaux) dans les moments critiques (canicule, grands froids, déneigements,…) et garantir ainsi leur sécurité.

Le développement durable à Villers-Le-Bouillet, c’est entre autres une éolienne. Elle est propriété de la commune et de ses citoyens, ce qui constitue le premier partenariat du genre en Belgique. Les retombées se font sans incidence sur les générations futures et participent également à la solidarité nord sud -et ce, de façon obligatoire et statutaire. Ce projet s’inscrit dans une politique écologique très active (panneaux solaires sur 11 bâtiments communaux, nouvelle maison communale éco-passive, clauses environnementales dans les marchés publics, électricité publique 100% verte, …).

Depuis 2009, nous avons l’avantage d’avoir dans notre groupe un Député wallon et Député au Parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles. C’est un énorme atout pour notre groupe de pouvoir compter sur Christian Noiret qui par sa fonction est à la source des informations et des décisions qui touchent notre commune. ECOLO compte actuellement deux ministres en Région wallonne et une ministre et un secrétaire d’Etat à Bruxelles. Deux de ces ministres le sont aussi à la fédération Wallonie-Bruxelles. C’est un élu écologiste qui préside le Parlement wallon.

Pour conclure, nous pouvons clamer que nous sommes fiers de notre liste. Elle est constituée de membres (anciens et nouveaux) mais aussi de candidats d’ouverture qui, par définition, ne sont pas membres du parti mais qui ont voulu montrer leur soutien à Ecolo. Nos 17 candidats partagent la même envie de changer les choses à Saint-Georges. Pour enfin emprunter le chemin des solutions durables.

Forum