Prime pour l’utilisation de langes lavables

Lors du Conseil communal de Saint-Georges-sur-Meuse du 30 octobre 2014, Olivier Salmon et Thierry Beltran, conseillers du groupe ECOLO, ont proposé l’octroi du prime aux parents d’enfants de 0 à 3 ans pour l’utilisation de langes lavables. Le Conseil communal a voté à l’unanimité cette prime.

Voici le texte complet de la délibération et les modalités d’octroi de cette prime. Ce texte s’est très largement inspiré d’un texte du groupe ECOLO de Liège.

Publié le mercredi 5 novembre 2014

Le 25 janvier 2006, la ville de Namur a voté une délibération instituant une prime communale de 125 € pour les parents d’enfant(s) de 0 à 3 ans qui adhèrent à l’achat de langes lavables. Elle a rejoint à l’époque les 40 communes flamandes qui ont déjà voté cette prime.

Cette prime était le résultat d’une opération pilote financée par la Région wallonne qui a permis à 31 familles namuroises de tester les langes lavables pendant 3 mois. Cette opération a fait l’objet d’un rapport final déposé à la Région wallonne le 22 novembre 2005.

Lorsque l’on sait que Namur a calculé que sa population consommait 1.200 T de langes usagés par an et qu’il faut entre 200 et 500 ans sous terre à ces langes pour être détruit, une telle modification de comportement serait sans nul doute utile.

Un autre avantage pour les utilisateurs réside dans l’aspect financier. 1.200 € en moyenne pour qu’un enfant atteigne l’âge de la propreté avec des pampers traditionnels, 350 € pour des couches en tissu (un kit complet de 20 couches réutilisables).

Cette modification de comportement n’a rien d’un retour aux gestes de nos grands-mères. Le lange lavable nouvelle génération est pratique. On est loin des carrés de coton à plier et à faire bouillir. Le kit comprend d’ailleurs également des culottes de protection imperméable à enfiler par-dessus les couches en tissu, des protections en papier et doublures à mettre dans le lange.

Si le coût de lavage des langes est bien sûr à ajouter au coût environnemental global, l’économie reste néanmoins de 450 € d’économie par enfant.

De 0 à 2,5 ans, un enfant aura besoin d’environ 5000 langes jetables soit la production d’une tonne de déchets. Si l’on choisit par contre les langes lavables, il aura besoin de 20 à 40 langes lavables qui généreront 150 kg de déchets (réduction de 85% !) facilement dégradables.

Le groupe ECOLO de Saint-Georges-sur-Meuse propose donc la délibération suivante : le Conseil Communal de Saint-Georges :

• vu l’expérience initiée par la Région wallonne à Namur et la délibération du 25 janvier 2006 ;

• vu l’avantage financier que constitue l’utilisation de langes lavables pour la population ;

décide d’adopter le règlement d’octroi d’une prime communale à l’achat de langes lavables :

Article 1 : La Commune de Saint-Georges-sur-Meuse octroie aux ménages une prime communale destinée à encourager l’utilisation de langes lavables.

Article 2 : Le montant de la prime octroyée est plafonné à 125 €. Plusieurs factures d’achat liées à l’utilisation de langes lavables peuvent être cumulées, mais ces factures ne peuvent être antérieures à la prise d’effet du présent règlement et à la date d’inscription de l’enfant aux registres de la population de la Commune.

Article 3 : La prime est octroyée en une seule fois, par enfant et par ménage.

Article 4 : La prime est demandée par le père, la mère ou le tuteur légal de l’enfant. Le demandeur et son enfant doivent être dûment inscrits aux registres de la population de la Commune.

Article 5 : La demande de prime doit être introduite auprès de l’Administration communale avant que l’enfant n’ait atteint l’âge de 3 ans.

Article 6 : Le formulaire de prime doit être introduit auprès de l’Administration communale, accompagné des documents suivants : une copie de(s) facture(s) d’achat liée(s) à l’utilisation de langes lavables, une copie de la composition de ménage, une déclaration de créance dûment complétée.

Article 7 : Toute fraude sera sanctionnée par la perte du bénéfice de la prime.

Forum